Bordeaux :
un vignoble engagé

Tags:
Wijn

16/03/2022

Le vignoble de Bordeaux est engagé dans une véritable révolution écologique : aujourd’hui, 75% des surfaces sont certifiées par une démarche environnementale, contre 35% en 2014. Mais cet engagement ne s’arrête pas là : les hommes et les femmes de Bordeaux sont désormais en route vers la RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises), via une démarche collective baptisée « Bordeaux Cultivons Demain ».

 

Le vignoble de Bordeaux, c’est 5300 vignerons, 300 négociants, 29 caves coopératives, tous producteurs de vins AOC (Appellation d’origine contrôlée). Depuis plus de 25 ans, ces hommes et femmes travaillent à faire évoluer leurs pratiques pour réduire l’empreinte écologique de leur activité. Et les chiffres en sont la preuve : aujourd’hui, 75% des surfaces du vignoble sont certifiées par une démarche environnementale, contre 35% en 2014. 

“L’idée, c’est que les vignerons trouvent un équilibre entre la productivité d’une part, et la durabilité d’autre part. L’un ne peut pas exclure l’autre. Au contraire, une démarche durable et intelligente peut même stimuler la productivité”, selon Wim Deschutter, Consultant Belgique au C.I.V.B, Conseil Interprofessionnel du vin de Bordeaux.

“Une meilleure connaissance des sols permettra ainsi aux vignerons de savoir exactement où se situent les parcelles les plus productives et quelles sont les quantités de traitements optimales à utiliser pour maintenir chaque parcelle dans les meilleures conditions.”

 
Les nouvelles technologies et la recherche jouent ici un rôle important. Les sondages permettent de faire la topographie des domaines viticoles. Les drones sont également de plus en plus utilisés afin de déterminer les parcelles les plus ensoleillées grâce à une technique appelée le ‘heat mapping’. Des outils météo d’une grande précision permettent d’anticiper les événements climatiques. Tout ceci permet de pratiquer une viticulture dite « de précision », de réduire notamment l’usage des pesticides, et au bout du compte, d’obtenir une plus grande durabilité.

Du label AB à la ‘viticulture raisonnée’

Plusieurs certificats de durabilité peuvent être attribués aux vignobles. Le plus connu est le label AB de couleur verte, que seuls les produits composés d’au moins 95% d’ingrédients bio peuvent recevoir. Ensuite, il y a aussi l’agriculture biodynamique, avec le fameux label Demeter, par exemple. Mais ce n’est pas parce qu’une bouteille n’a pas d’étiquette bio qu’aucun effort n’est fourni en matière de durabilité. Quantité d’exploitations répondent aux exigences d’une ‘viticulture raisonnée’, qui conduit à réduire drastiquement tant les quantités de produits utilisés que le nombre de traitements, grâce notamment à une meilleure connaissance des maladies et une meilleure observation de la vigne.

Mais les hommes et les femmes de Bordeaux vont désormais plus loin. Pour affirmer leur responsabilité face aux défis économiques, sociaux et sociétaux, et pour mieux prendre en compte l’impact de leurs activités sur le territoire et leurs parties prenantes (consommateurs, salariés, riverains, clients), ils se sont dotés en 2020 d’une démarche collective d’accompagnement des entreprises vers la RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises). Une démarche de développement durable baptisée « Bordeaux Cultivons Demain ». 

En d’autres termes, votre verre de Bordeaux adoré cache probablement bien plus de viticulture durable qu’il n’y paraît, et cela sera encore plus le cas dans le futur. Raison de plus pour en profiter pleinement !

 

Meer Nieuws

Aan de ontbijttafel met Chef Alexandre Ciriello van restaurant L’Horizon en bakker Vincent van “Le fils du Boulanger”

14/08/2022

In the picture: Genieten in Limburg van gezellige terrassen

08/08/2022

Aan de ontbijttafel met Chef Grégoire Gillard van restaurant Barge en Bakker Zied van Boulangerie Khobz in Elsene

07/08/2022