2023:
le Consortium du Jambon de Parme fête ses 60 ans et apporte des nouvelles spécifications de production au Prosciutto di Parma AOP.

4 déc. 2023

L’année 2023 marque une étape très significative pour le Consortium du Jambon de Parme : le soixantième anniversaire de sa création. 

Le jeudi 18 avril 1963, 23 producteurs réunis à la Chambre du commerce de Parme constituèrent le Consortium du Jambon de Parme sur une base privée et volontaire, et approuvèrent ses statuts, unis par la conviction que travailler ensemble leur permettrait de garantir plus efficacement la sauvegarde et le développement de leur produit si particulier, indissociablement lié à un petit territoire de la province de Parme.

 

Leur fierté envers le caractère unique de l’excellence italienne, fruit d’un savoir-faire transmis de génération en génération et d’un attachement profond pour leur région, forgeait d’autant plus leur conviction qu’il était nécessaire de défendre et de préserver leur méthode de production traditionnelle, en choisissant la marque de la couronne ducale sur le jambon comme garantie d’authenticité. Ce fut sur ce principe qu’ils fondèrent une association, qui devint peu à peu une référence internationale en matière de protection des produits avec une origine géographique. 

 

Le Consortium réunit actuellement 133 maisons de production, chacune d’elles exprimant son caractère unique et sa raison d'être particulière dans le produit, en se conformant pleinement aux normes de production. En bref, nous vivons dans un monde en perpétuel changement, dans lequel la mission du Consortium d’unir les forces de producteurs individuels et de canaliser leurs ressources au profit du produit, qui est désormais la marque de charcuterie fine la plus connue dans le monde, est devenue d’autant plus décisive.

 

«Soixante ans plus tard, l’opération menée par ce groupe de 23 producteurs de jambon de Parme n’a rien perdu du caractère exceptionnel et innovant qui l’a caractérisée dès le début. Au contraire, dans un contexte profondément transformé, le choix éclairé et prévoyant de s’assembler pour défendre et promouvoir la spécificité du produit reste tout à fait pertinent et nous donne la responsabilité de protéger l’avenir des générations qui recevront cet héritage», conclut Alessandro Utini, Président du Consortium.

 

Cette année 2023 marque également l’approbation par la Commission européenne des nouvelles spécifications de production du Prosciutto di Parma AOP afin de mieux protéger le produit et d’améliorer sa qualité dans un contexte social et économique qui évolue.

 

Parmi les changements significatifs pour le consommateur, notons par exemple la période de maturation minimale qui est portée de 12 à 14 mois et l’abaissement de la teneur en sel, dont le plafond passe de 6,2% à 6%.  Il s’agit d’une diminution significative, notamment à la lumière de la maturation plus longue, qui garantit la sécurité du produit tout en maintenant la méthode de production inchangée. 

Ces dernières années, la teneur en sel avait déjà pu être réduite de 10%, conformément aux recommandations de l’OMS relatives à l’apport quotidien de sodium. Et ce, sans altérer les caractéristiques organoleptiques du Prosciutto di Parma, mais au contraire, en améliorant sa qualité dans de nombreux cas.

 

La Belgique est le 5e plus grand pays importateur de Jambon de Parme après les USA, UK, l’Allemagne et la France.  Nous consommons chaque année pas moins de 100.000 Jambons de Parme, avec une partie toujours croissante de Jambon de Parme prétranché à concurrence de quelques 3,6 millions de barquettes par an.

Plus D'actualités

Le chef Gault&Millau Jo présente: légumes d’hiver au four. Powered by Samsung

22 févr. 2024

À la découverte des vignobles belges !

16 févr. 2024

A quoi vous font penser les jets de houblon ?

9 févr. 2024