Monin Mondays:
Brazila Knocke

11/04/2022

"Nous utilisons toujours le même café habituel de haute qualité qu'en 1930".

 

Brazila. Un nom qui résonne dans les rues de Knokke depuis des générations. Dans l’intervalle, la maison de café et de torréfaction compte trois succursales ayant un dénominateur commun: servir des cafés traditionnels de haute qualité à ceux qui recherchent une valeur ajoutée.

 

Une recette de café bien gardée

"Nous torréfions toujours les mêmes cafés que l'ancien propriétaire, Monsieur Leconte, avait sélectionnés à l'époque", raconte fièrement Paul Vandille, propriétaire et torréfacteur. "Plus jeune, j'étais déjà accro au café et je rêvais d'avoir ma propre maison de torréfaction. A l’époque, j'entendais des gens se souvenir du Brazila, un café emblématique de 1930, qui avait fermé ses portes en 1984."

Paul chercha alors à contacter Guy Leconte, qui hésitait beaucoup à vendre. "Entre-temps, l'homme avait vendu l’essentiel de son matériel, comme sa machine à torréfier. Sans avoir aucune garantie, j'ai commencé à racheter systématiquement tout le matériel d'origine. C'est ainsi que j'ai gagné sa confiance et que, avec ma femme Charlotte, je pus enfin rouvrir Brazila en 1992. Pendant une année supplémentaire, Monsieur Leconte est resté à mes côtés pour tout m’apprendre et me donner toutes les recettes de ses mélanges de café. Une mine d'informations dont je lui suis extrêmement reconnaissant."

 

Lieu de rencontre chaleureux

Une fois à l'intérieur de l'établissement original, on a également l'impression de remonter dans le temps. L'intérieur a été rénové dans des tons de bois chauds, mais les armoires, les étagères et les présentoirs à café d'origine ont été conservés, avec la star au fond: l'ancienne machine à torréfier Probat. 

"Un double italien, Liesbeth", crie l’un des habitués tout en ouvrant son journal. "Cela veut dire un double expresso de notre café italien", explique Liesbeth Vandille, la fille, avec un clin d’œil. "Nos clients peuvent réellement goûter tous les cafés que nous vendons. C'est aussi comme ça que le bar a commencé. Nous étions initialement une maison de torréfaction, où nous avions installé à un moment donné une petite machine à expresso avec une table pour que nos clients puissent goûter leur sélection. Puis, ça s’est transformé en une grande salle de dégustation, avec une large sélection de thés et tout ce qui tourne autour du café."

 

Maison de confiance

Brazila est un endroit agréable où l'on peut dénicher toutes sortes de gadgets traditionnels pour le café, le tout dans un bel emballage. "Les boîtes à café et les emballages en papier sont encore des originaux de l'époque de Monsieur Leconte", s'amuse Liesbeth. "Nous trouvions qu'il était important de ne pas trop changer. Ni l'emballage, ni ce qu'il contient."

"Nous avons une clientèle extrêmement fidèle qui vient ici pour son café spécifique", poursuit Paul. "C'est pourquoi je passe aussi des accords avec mes commerçants. Je veux les 15 cafés que M. Leconte a sélectionnés à l'époque et aucun autre. Ce sont tous des cafés Arabica de haute qualité. Le brésilien est mon préféré, mais nous vendons aussi le célèbre café Blue Mountain de Jamaïque et le café Kona d'Hawaï."

"Et enfin, nos clients boivent leur café de la même manière depuis des années", ajoute Liesbeth. "C'est pourquoi papa torréfie toujours de manière traditionnelle: lente et assez foncée, à la manière du Sud, pour que les arômes chauds et de noix ressortent à merveille. Nous servons également l'espresso seul et diverses préparations de lait avec espresso. Mais aussi, bien sûr, du thé, du lait chocolaté et, pour les amateurs, des cocktails de café.

 

Au fil des générations

"Depuis que j'ai lancé ma maison du café, je n'ai plus travaillé un seul jour", conclut Paul. "Nous dépassons vraiment les générations. Ma fille poursuit maintenant l'activité et, parallèlement, les enfants de mes premiers clients viennent avec leurs enfants. Ce que je préfère par-dessus tout, c’est donner des conseils aux gens sur le café qui leur convient le mieux, qu'ils digèrent bien et pour lequel ils reviennent. Vous savez que vous rendez immédiatement les gens heureux. En fait, je suis à la retraite, mais je retourne encore souvent à ma machine à torréfier. Je ne peux pas me séparer du café."

 

Brazila, Lippenslaan 126, 8300 Knokke-Heist. brazila.be

Brazila Brugge, Mallebergplaats 1, 8000 Bruges

Brazila Zoute, Kustlaan 19, 8300 Knokke-Heist

 

Détails techniques:

Machine à torréfier: Probat

Machine à espresso: Faema groupe 4 et Rancillo groupe 3

Moulin: Mahlkönig

 

Prix:

Espresso: € 3,20

Lungo: € 3,50

Cappuccino/latte: € 4,10

Latte macchiato: € 4,80

Flat white: € 5,20 

Plus D'actualités

À la table du petit-déjeuner avec Chef Alexandre Ciriello du restaurant L’Horizon et Vincent de “Le fils du Boulanger”

14/08/2022

In the picture: Le Limbourg et ses agréables terrasses

08/08/2022

À la table du petit-déjeuner avec Chef Grégoire Gillard de restaurant Barge et boulanger Zied de la Boulangerie Khobz à Ixelles

07/08/2022